20% de réduction sur le deuxième sachet de POIVRE BLANC

Le Mbongo Tchobi: la sauce noire du peuple bassa

Comme vous le savez déjà, avec Snack box c’est possible de parcourir toutes les régions du Cameroun sans avoir besoin de prendre l’avion. Nous allons partir tout droit chez le peuple Bassa avec le Mbongo Tchobi: La sauce à la couleur noire.

Le Mbongo Tchobi est une soupe faite à base d’épices tropicales brûlées, avec du poisson ou de la viande. Comme complément on peut l’accompagner avec les tubercules cuites à la vapeur comme le manioc, le macabo, le plantain, l’igname, ou encore du riz.

  • Présentation du composant principal : Mbongo (appellation des Bassa)

Du nom scientifique Aframomum citratum, le Mbongo est une espèce de plantes de la famille des Zingiberaceae que l’on retrouve au Cameroun, au Nigeria et au Gabon. C’est une herbe dont la tige peut atteindre 4 m de haut. Ses fruits contiennent beaucoup de graines qui sont utilisées pour épicer des ragoûts et plusieurs autres plats chez les Bassa. Dans la préparation  de cette sauce, la couleur noire vient du fait que ces graines ont été brûlées au préalable avant d’être écrasées.

Ces graines sont aussi utilisées en médecine traditionnelle pour soigner la toux.

  • Histoire qui se cache derrière le plat de Mbongo Tchobi

Avant de passer à la préparation, je vais d’abord vous narrez l’histoire du Mbongo qui a été découvert par une femme bassa. En effet, cette femme pour réduire les infidélités de son mari et le garder près d’elle, a partagé cette recette d’amour avec les autres femmes de sa tribu. Elles se sont rassemblées pour parler des épices de cette soupe tout en présentant les vertus de la graine principale.

  • Quel est le rapport de ce met avec les relations extraconjugales?

Pour commencer, «bong» veut dire «poisson» et «go’o» veut dire «pitié». Ainsi,  en langue bassa, l’interprétation analytique de Bongo’o veut dire «poisson qui atténu la douleur» C’est alors comme ça que ces femmes ont trouvé ce plat comme une forme d’atténuation à leur malheur.

Enfin grâce à ce met, elles ont pu retenir l’attention de leurs maris et leurs enfants car son odeur se détecte à des centaines de kilomètres. Cependant, les hommes avaient peur de déguster ce met de peur d’être charmé par les filles bassa mais, au fil du temps, ces accusations ont été bannies et le Mbongo est aujourd’hui consommé dans toutes les régions du Cameroun.

Ingrédients et liens disponible sur la boutique Snack box

  • Poudre noire pour la sauce (mélange d'épice pour Mbongo) disponible ici 
  • Pèbè disponible ici 
  • Rondelles disponible ici 
  • 4 côtés disponible ici 
  • Djansang disponible ici       
  • Poivre blanc moulu disponible ici   
  • Feuilles de laurier disponible ici    
  • 5 gousses d’ail
  • 5 Gros fruits de tomate 
  • Poisson ou la viande
  • 2 oignons
  • Gingembre   
  • Huile d’arachide
  • Condiments verts (poireau, céleri et basilic)
  • Sel, cube

Préparation

-Griller les graines de djansang à la poêle et apprêter les différents ingrédients.

-Mettre dans un mixeur la tomate, l’ail, les condiments verts, gingembre, la poudre du mélange d’épices pour Mbongo, les épices moulues de chez snack box (pèbe, rondelle, 4 cotés). Ensuite, mixer jusqu’à obtenir une pâte bien homogène.

-Nettoyer le poisson, mettre un peu de cube et du sel.

-Mettre le mélange mixé dans une casserole, plonger le poisson à l’intérieur ainsi que les feuilles de laurier. Mettre la casserole sur au feu et laisser mijoter le tout pendant environ 20 min.

-Dans une poêle, cuire les oignons dans l’huile (couleur dorée). Verser les oignons dans la casserole. Ajouter ensuite le poivre blanc, le sel et le cube. Rajouter de l’eau selon votre préférence (sauce lourde ou légère). Réduire la température du feu et laisser environ 10 min puis éteignez le feu.

-Éplucher votre complément et le cuir à la vapeur. Pour moi j’ai opté pour l’igname.

Suggestion: Si vous n’avez pas assez de temps vous pouvez laver à plusieurs eaux vos tubercules et les cuire à vapeur avant de les éplucher à l’exception du manioc.

 La cuisson est terminée vous pouvez servir. Bon appétit !!!

As-tu aimé ma recette ? Abonne-toi à notre page Facebook ici et active les notifications pour toujours être informé de tous nos blogs. Laisse ton avis en commentaire et partage autour de toi, cela m’encouragera à écrire davantage.  

«La magie du bonheur c’est avec Snack box».

Héralie

3 commentaires

  • Merci beaucoup pour la recette je vais essayer et revenir

    Leticia
  • Hiobi signifie poisson, et tchobi c’est poisson au pluriel en langue bassa’a
    De ce fait, mbong ne pourrait en aucun cas signifier poisson
    Mbongo est le nom de la sauce, donné par l’ingrédient à graine Mbongo, qui lui même, a deux variantes: le mbongo bakim qui est plus mince et a une très petite queue, et le mbongo nwel qui lui, a une grosse tête ronde, et dont la queue est plus manifeste.
    Merci de mieux vous renseigner à l’avenir, pour ne pas heurter les moeurs des tribus dont vous décrivez les usages.
    Humblement, merci

    Miel
  • Trop top

    Amanda

Laisser un commentaire